Mon parcours

Benjamin LIBOUREL Psychologue Psychothérapeute Coach Bordeaux EMDR ACT Non-dualité Visio

 

Très jeune, je n’ai qu’un souhait pour mon activité dans la vie, celui d’être heureux. Je vois beaucoup de souffrance  autour de moi qui me semble tellement non nécessaire. Je constate qu’être heureux n’est pas en rapport avec le confort matériel mais me semble plutôt lié à une façon de voir les choses.

 

Après le bac, je m’oriente vers des études de psychologies. C’est en 2008 que j'obtiens le diplôme de psychologue clinicien à Bordeaux.

 

Peu rassasié par la formation universitaire, je recherche activement à travers des lectures, des thérapies personnelles et des formations, comment être pleinement heureux, et comment  de cette manière pouvoir guider d’autres personnes. Je m’intéresse à tout ce qui peut marcher dans le domaine de l'épanouissement personnel.

 

Je réalise plusieurs formations en thérapie ACT (Thérapie d'Acceptation et d'Engagement) auprès de Benjamin Schoendorff, Jana GrandMatthieu Villatte, Jean-Louis Monestès. Je suis alors sensible à l'idée que l'essentiel de notre souffrance provient d'une lutte contre soi-même, contre nos pensées, nos émotions. 

 

Je découvre la psychothérapie EMDR (Thérapie de Reprogrammation et Désensibilisation par les mouvements occulaires). Je m'y forme jusqu'au niveau 2 à l'EFPE

 

En parallèle, j'exerce dans  plusieurs institutions médico-sociales (entre autres, dans les domaines de l'accompagnement du grand âge et des malades Alzheimer). J’interviens aussi régulièrement en tant que formateur d'équipes et de soignants.

 

Tout au long de mon parcours, j'expérimente diverses types de thérapies, EFT (Thérapie de libération émotionnelle), techniques de respiration, cohérence cardiaque, gestalt thérapie, groupes thérapeutiques... Toutes ces techniques m’ont permis de vivre des expériences intéressantes. Cependant, elles n’ont jamais permis d’aboutir à la fin des  souffrances psychiques.

 

Aujourd’hui, je réalise que d’une certaine façon ces thérapies alimentent l’idée qu’il y a un problème à résoudre, un travail à faire sur soi, quelque chose à nettoyer... Cette recherche est  sans fin tant qu'il y a une adhésion à cette façon de penser. Il est devenu évident pour moi que l’essentiel de notre souffrance réside dans cette impression que quelque chose ne va pas en soi, qu’il y a quelque chose à résoudre ou à obtenir. Et quelle surprise de constater que lorsque cette impression s'efface, tout vécu, aussi douloureux soit-il peut s’écouler naturellement et laisser place à autre chose.

 

Finalement, la vie peut s’avérer beaucoup plus simple que l’on ne pourrait le penser !

 

Et quel soulagement…

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib